Les cantons de St-Gall et de Thurgovie sévèrement touchés par les orages

Plus de 500 annonces de dégâts pour le seul canton de Thurgovie, des voitures emportées par les flots dans le canton de St-Gall, la Suisse orientale a été durement touché dimanche, par de très violents orages.
07 août 2015, 15:31
Le trafic sur l'autoroute A1, ici près de Wil, dans le canton de St-Gall, a été perturbé.

Coupures de courant, caves inondées et routes bloquées: les violents orages de dimanche soir ont laissé des traces en Suisse orientale. Les secours ont été à pied d'oeuvre toute la nuit dans le canton de Saint-Gall et en Thurgovie.

La région de Wil (SG) a été particulièrement touchée. Quelque 150 collaborateurs des forces de sécurité, de la protection civile et des pompiers ont été sur le pont toute la nuit. Ils n'en ont d'ailleurs toujours pas fini. Le montant des dégâts n'a pas encore pu être chiffré.

A Wil même, des voitures ont été emportées par les flots. Un ruisseau a débordé dans un quartier de la ville, dans lequel l'électricité a été coupée dès 17h30 pendant plusieurs heures. Un total de 340 signalements de dégâts provient de la région.

Autoroute inondée

Toujours près de Wil, l'autoroute A1 a été inondée. La piste en direction de Zurich a été recouverte de boue et d'éboulis. Près de 250 mètres cubes de gravier et de terre ont dû être évacués. La couche a atteint par endroits une hauteur de 60 centimètres. La situation a été totalement rétablie après plusieurs heures.

Le trafic ferroviaire n'a pas échappé aux intempéries. Des lignes régionales ont été interrompues dans le canton de Saint-Gall.

Centaines d'appels en Thurgovie

Les chemins de fer n'ont pas été épargnés en Thurgovie, une ou deux lignes ont subi une interruption près des communes d'Erlen, de Sulgen et de Kradolf-Schönenberg. Dans cette dernière zone, plusieurs ruisseaux sont sortis de leur lit et ont inondé des routes. Le réseau téléphonique de Swisscom a été coupé à Kradolf-Schönenberg.

Près de 500 annonces de dégâts ont été enregistrées par la police thurgovienne entre dimanche soir et lundi matin. Des dizaines de pompiers ont travaillé sans relâche.

Plus à l'ouest, les cantons de Soleure et d'Argovie ont également été touchés. La police soleuroise a compté 35 appels jusqu'à lundi matin, et son homologue argovienne environ 50. L'eau a visité plusieurs habitations. La police de Bâle-Campagne a reçu quelque 70 coups de fil en raison de bâtiments inondés.