Réservé aux abonnés

Les bouchers mécontents

«Mise sous tutelle» de la population dénoncée.

27 avr. 2018, 00:01

Les bouchers attribuent la baisse de la consommation de viande en Suisse à une évolution axée sur la qualité, mais aussi à une «mise sous tutelle» de la population. Ils appellent les autorités à garantir la liberté de choix dans le domaine de l’alimentation.

La «manie» des autorités fédérales d’intervenir dans les habitudes alimentaires des gens dans le cadre de la stratégie alimentaire 2017-2024 et leurs «tendances toujours plus marquées à imposer leurs vues» inquiètent l’Union professionnelle suisse de la viande (UPSV). Son président Rolf Büttiker et son directeur Ruedi Hadorn en ont fait par...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois