Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le propriétaire devra donner son aval

19 mai 2011, 12:13

Les données de localisation enregistrées par les téléphones multifonctions et autres appareils portables ne devraient pas être utilisées sans l'autorisation préalable du propriétaire de l'appareil, selon des experts qui conseillent la Commission européenne. De plus en plus d'appareils portables utilisés au quotidien (téléphones multifonctions, tablettes...) permettent de localiser leur utilisateur. Les données ainsi obtenues peuvent être utilisées par exemple pour avoir des prévisions météo ou se faire guider dans une ville. Elles peuvent aussi permettre d'espionner une personne à son insu ou de dresser un profil à partir de ses déplacements, notamment à des fins publicitaires. / ats-afp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias