Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le PDC accuse le PS de le lâcher

Le PDC reproche au PS de combattre l'exonération d'impôt après l'avoir soutenue. Selon les socialistes, le grief ne tient pas.

24 févr. 2015, 00:01
data_art_8878180.jpg

Philippe Castella

Les reproches pleuvent. Le PDC n'a pas digéré de se faire lâcher par le Parti socialiste dans son combat en faveur des familles et ne manque aucune occasion de le lui rappeler. "Je constate qu'il y a un revirement complet du PS sur cette question", se désole Lucrezia Meier-Schatz. Et de glisser, dans un soupir, en guise d'explication: "Nous sommes en année électorale..."

La démocrate-chrétienne est à l'origine de l'initiative populaire de son parti pour exonérer d'impôt les allocations familiales. En 2007, l'élue saint-galloise avait déposé une initiative parlementaire en ce sens. Trois ans plus tard, celle-ci a été repoussée par le Conseil national. Mais 36 parlementaires socialistes l'ont soutenue, une seule la rejetant.

L'autre revirement

En 2011, le scénario s'est répété pour deux initiatives des cantons d'Argovie et de Saint-Gall sur le même thème. A une nuance près: grâce au renfort des Verts, en plus du PS...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias