Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le Net gagne du terrain sur la radio et la TV

Selon une étude publiée hier, la radio et la télévision continuent à perdre du public en Suisse. En revanche, internet progresse. La radio et la télévision ont encore vu leur public s'effriter l'an dernier en Suisse, tandis qu'internet continuait sa progression. La radio reste le média qui touche le plus de monde.

18 avr. 2007, 12:00

Les téléspectateurs les plus assidus sont les Tessinois: ils ont regardé le petit écran en moyenne 180 minutes par jour en 2006. Les Romands s'y adonnent à raison de 170 minutes, les Alémaniques 146.

Alors que la consommation télévisuelle a diminué d'une minute chez les Romands et Alémaniques, elle a augmenté de cinq minutes par jour outre-Gothard. Les premières chaînes de la SSR restent leaders dans leurs régions respectives, mais dans l'ensemble, ce sont les émetteurs étrangers qui détiennent la plus grande part du marché.

En Suisse romande, la TSR a 32,3% de part de marché, les chaînes étrangères se répartissant 65,3%. Parmi ces dernières, TF1 arrive en tête avec 16,6%. Outre-Sarine, SF détient 34,5%, tandis que les émetteurs étrangers se partagent 60,3%. Au Tessin, la TSI occupe 31,3% du marché, les stations étrangères 62,9%. Le solde est constitué par les télévisions privées suisses.

Côté radio, la consommation quotidienne a passé à 100 minutes (-4) par personne. Au total, 90,3% de la population l'écoutent chaque jour (2005: 91%) et ce média reste le plus utilisé. Les radios de la SSR ont augmenté leur part de marché à 67,7% (+0,8%). Dans leur zone de diffusion, les radios locales mènent le bal: c'est notamment le cas de RTN (NE), Radio Rhône (VS) et Radio Fréquence Jura.

Quant au marché de l'internet, il ne semble toujours pas saturé en Suisse, relève Mediapulse, la société pour la recherche sur les médias. En 2006, 72% de la population de plus de quinze ans ont surfé sur le web au moins une fois par trimestre, ce qui représente une hausse de 21% depuis 2001. Quelque 78% des hommes et 68% des femmes utilisent internet et 67% des Suisses disposent d'un accès privé.

Afin de mieux étudier le comportement des Suisses sur internet, la société NET-Metrix SA avec siège à Zurich a été créée le 16 avril. Son actionnariat regroupe notamment la filiale de la SSR Mediapulse, la Remp, ainsi que la Simsa (Swiss interactive media and software association). / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias