Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le National s'en tient à la ligne dure

02 nov. 2013, 00:01

Pas de passeport avant dix ans de séjour en Suisse, ni de traitement de faveur pour les jeunes. La commission compétente du National refuse d'adoucir les conditions de naturalisation et de faire un pas en direction du Conseil des Etats.

Désireux d'harmoniser les procédures de naturalisation et de les lier à l'intégration, le gouvernement propose au Parlement de réserver la nationalité suisse aux détenteurs d'un permis d'établissement (C) et de réduire en échange la durée de séjour exigée de douze à huit ans. En mars, la Chambre du peuple a retenu la première exigence, mais opté pour un délai de dix ans. Le Conseil des Etats a ramené la barre à huit ans en septembre.

Par quinze voix contre sept et deux abstentions, la commission des institutions politiques du National refuse de céder. Une minorité propose de se rallier aux huit ans, tandis qu'une autre minorité veut maintenir le délai...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias