Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le meurtrier était libre sur décision des médecins

Le tireur avait été placé de force en clinique à la fin du mois de mars.

13 mai 2015, 00:01
data_art_9114667

L'homme de 36 ans qui a abattu quatre personnes samedi soir à Würenlingen (AG) avant de se suicider avait été placé en clinique psychiatrique à la fin mars. Sur décision des médecins, il en était sorti après plus de cinq semaines de séjour, soit neuf jours avant son crime.

Placé de force dans une clinique privée à Littenheid (TG) le 24 mars pour mise en danger de sa propre personne et d'autrui, le jeune père de famille ne s'y trouvait plus en thérapie stationnaire depuis le 30 avril, a indiqué hier une porte-parole de l'établissement. Un traitement ambulatoire suivait son cours.

L'homme avait fait recours contre cette mesure de placement. La justice l'avait débouté le 15 avril en précisant qu'il devait être libéré si le traitement se poursuivait favorablement et si des mesures préventives étaient prises pour la suite.

Aucun signe avant-coureur

La thérapie stationnaire s'est "bien déroulée" , précise-t-elle....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias