Le lama n'est pas idéal pour protéger les troupeaux

Le lama n'est pas le gardien idéal pour un troupeau de petit bétail. C'est pour cette raison que le Conseil fédéral ne veut pas autoriser la détention individuelle des camélidés.
07 août 2015, 14:06
Ein Alpaka schaut sich in seinem Gehege um, waehrend des Zoo Aperos am Mittwoch, 16. Oktober 2013, im Zoo Zuerich. (KEYSTONE/Steffen Schmidt)

Le lama protège rarement de manière efficace les troupeaux de petit bétail contre les lynx. Tout au plus peut-il être utilisé contre les renards et les chiens errants, mais il est inutile contre les loups et les ours.

Fort de cet avis, le Conseil fédéral ne veut pas autoriser la détention individuelle de ces camélidés. L'animal ne peut assumer que seul son rôle de gardien de façon optimale, mais l'ordonnance sur la protection des animaux oblige à lui fournir la compagnie de congénères.

Dans sa réponse publiée jeudi à une motion du conseiller national Erich von Siebenthal (UDC/BE), il précise que ses considérations valent aussi pour l'âne.