Réservé aux abonnés

Le douzième siège aiguise les appétits

Le canton aura droit à un député de plus au Conseil national. Le combat entre les partis s’annonce acharné.
30 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13101485

AGenève, 191 candidats se disputent 14 places sous la Coupole, dont deux de sénateurs. Cette année, la démographie du canton lui vaut de gagner un siège au Conseil national, ce qui aiguise les appétits des partis.

Les regards se tournent vers les Verts, portés par les mobilisations climatiques. Ayant gagné cinq sièges, l’an passé, au Grand Conseil genevois, ils semblent partis pour retrouver le deuxième siège perdu il y a quatre ans au profit des libéraux-radicaux (PLR).

Les Verts libéraux (PVL) surferont-ils aussi sur la vague? Rien n’est moins sûr, tant cette formation peine à décoller à Genèv...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois