Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le cri d'amour paradoxal de Simonetta Sommaruga

Allocution de Nouvel An de la présidente de la Confédération.

03 janv. 2015, 00:01
data_art_8725742.jpg

philippe castella

Un discours prononcé au milieu du marché de la Place fédérale, après être sortie du bus de ville: pour son allocution de Nouvel An, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a mis l'accent sur la proximité du pouvoir. L'an passé, une photo de son prédécesseur Didier Burkhalter, attendant comme tout un chacun un train sur le quai de la gare de Neuchâtel, avait fait le buzz dans le monde entier: impensable dans tout autre pays que la Suisse.

Sur le plan politique, l'expression de cette proximité du pouvoir, c'est la démocratie directe. Et Simonetta Sommaruga entend en faire le fil rouge de son année présidentielle. Un choix bien moins convenu que le thème de la jeunesse mis en avant l'an dernier par Didier Burkhalter. Car il va faire l'objet d'enjeux majeurs cette année (voir ci-dessous), en particulier avec la mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias