Réservé aux abonnés

Le Conseil fédéral ne veut toujours pas de programme de relance

Au sommet de l'Etat, on estime que les mesures prises pour amortir l'impact du franc fort sont suffisantes.

16 avr. 2015, 00:01

Même s'il s'attend à un " net refroidissement de la conjoncture ", le Conseil fédéral persiste à refuser la mise en place d'un programme conjoncturel pour faire face aux effets du franc fort. Il a répété hier sa position lors d'une discussion consacrée aux retombées de l'abandon du taux plancher de l'euro par la Banque nationale suisse (BNS).

Alors que l'euro est passé sous la barre de 1,03 franc mardi, le gouvernement a procédé à une " analyse approfondie de la situation ". Pour lui, une " crise grave semble aujourd'hui peu probable ". Néanmoins, les prévisions conjoncturelles pour 2015 table...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois