Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le Conseil des Etats fait feu sur les loups, lynx et castors

La Chambre des cantons facilite la régulation des prédateurs. Référendum en vue.

06 juin 2018, 00:01
DATA_ART_12199727

Prononcez le mot «loup», vous êtes sûr de susciter une discussion animée. Le Conseil des Etats n’y échappe pas. Il s’est passionné, hier, pour la révision de la loi sur la chasse qui a notamment pour objectif de faciliter les tirs de régulation du prédateur. Si ce n’était que ça, la révision ne provoquerait, pourtant, pas l’ire des défenseurs de la faune sauvage. Ceux-ci contestent les tirs préventifs qui pourraient toucher non seulement le loup, mais aussi d’autres espèces protégées comme le lynx et le castor, dont le mode de vie est source de conflit avec les activités humaines. Ils s’inquiètent, en outre, des compétences accrues accordées aux cantons. «C’est une loi d’abattage», s’indigne Urs Leugger, secrétaire central de Pro Natura.

Le Conseil des Etats terminera l’examen de détail de la loi la semaine prochaine, mais il a déjà mis sous toit les points les plus importants. «En l’état,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias