Réservé aux abonnés

Le Conseil de la presse plaide pour une chronique judiciaire libre

Si la transparence de la justice reste essentielle pour garantir la démocratie, son application fait parfois défaut.
07 août 2015, 15:33
data_art_9241639.jpg

Dans sa dernière prise de position, le Conseil suisse de la presse a revendiqué et défendu l'importance du principe de publicité en ce qui concerne les ordonnances pénales et les procédures judiciaires, et il lance un appel en faveur d'une chronique judiciaire libre.

Pour la première fois il se tourne vers les plus hauts responsables de la justice en Suisse. Sa prise de position a été adressée à la ministre de la Justice Simonetta Sommaruga, au président du Tribunal fédéral, au procureur de la Confédération, à la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police et à la Conférence des p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois