Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le conflit se poursuit à l’ATS

La rédaction est prête à entamer une période de conciliation sous l’égide du secrétariat d’Etat à l’économie.

23 févr. 2018, 00:01

Une médiation externe pour sortir l’Agence télégraphique suisse (ATS) de sa crise actuelle? La rédaction a annoncé, hier, qu’elle était prête à entamer «une procédure de conciliation», sous l’égide du secrétariat d’Etat à l’économie (Seco). Mais à une condition: un gel temporaire des licenciements.

Pour rappel, la direction de l’agence de presse a annoncé, en janvier, la suppression de 36 postes de journalistes à temps plein sur 150, provoquant l’ire des employés et l’inquiétude des politiques.

«Il faudra attendre des semaines, voire des mois, avant que la médiation du Seco n’aboutisse. Nous voulons que les licenciements soient suspendus pendant le processus. C’est une condition sine qua non», a martelé, hier, Gilles d’Andrès, membre de la commission de rédaction.

Le conseil d’administration de l’ATS a lui-même appelé à la médiation du Seco, la semaine dernière, estimant que les négociations avec la commission de la rédaction avaient échoué après quatre réunions.

«Balle...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias