Réservé aux abonnés

Le compte à rebours est lancé

Jour J-3 pour le lancement du télescope suisse Cheops, qui permettra de caractériser les exoplanètes. Les explications de l’astrophysicien Willy Benz, un des pères du projet.

14 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13257644

Le contexte

A moins d’un imprévu de dernière minute, le télescope spatial suisse Cheops sera mis en orbite mardi prochain, à bord d’une fusée Soyouz lancée depuis Kourou, en Guyane française. Il accompagnera un satellite italien et cinq petits Cube Sats. Ce projet à 100 millions d’euros de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de la Suisse, placé sous la houlette de l’Université de Berne, avec la collaboration de l’Université de Genève, permettra de mieux conna&icir...