Le canton de Berne sanctionne six communes trop dépensières en matière d'aide sociale

Six communes bernoises sont sanctionnées pour la première fois par le canton, parce qu'elles présentent des coûts sociaux trop élevés. Elles devront s'acquitter de malus, qui se montent à plusieurs centaines de milliers de francs.

11 oct. 2014, 18:13
Le canton de Berne a sanctionné six de ses communes qui ont des coûts sociaux trop élevé.

Lyss, Jens, Kappelen, Worben, Pieterlen et Heimberg font figure de mauvais élèves. Les quatre premières communes, dont le service social est géré par Lyss, devront verser 239'000 francs de pénalité au canton de Berne.

Pieterlen a reçu elle une amende de 78'000 francs. On ne connaît pas encore la somme que devra payer Heimberg, a indiqué à l'ats André Gattlen, de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale, revenant sur une information parue samedi dans la "Berner Zeitung".

Le canton attribue un malus quand une commune présente une facture de près de 30% supérieure à l'estimation que ses services sociaux ont faite.

Aussi un bonus attribué pour la première fois
Un bonus sera aussi remis pour la première fois. Les noms des communes seront connus en octobre ou novembre prochain. Les primes et les malus sanctionnent la gestion 2012 et 2013.

Le parlement cantonal bernois avait ancré ce système de bonus-malus en révisant une loi en 2010. Elle a pour but de faire prendre conscience aux communes d'un manque d'efficacité dans le domaine de la gestion des coûts.