Réservé aux abonnés

Le blanchiment reste une menace pour la finance

Un rapport adopté par le Conseil fédéral pointe divers risques liés à la place financière suisse.
07 août 2015, 15:33

La place financière est davantage menacée par le blanchiment d'argent que par le financement du terrorisme. Les banques universelles sont les plus exposées selon un rapport adopté hier par le Conseil fédéral. Il s'agit de la première analyse commune de toutes les autorités actives dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Elle a été élaborée par le Groupe interdépartemental de coordination sur la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (GCBF).

Les risques d'infractions pénales qui pèsent le plus sur le plan bancaire sont l'escroq...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois