Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Lanceur d'alerte blanchi par la justice

Un expert du stockage des déchets radioactifs a agi correctement.

16 juin 2014, 00:01
data_art_8148781.jpg

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a clos la procédure ouverte contre Marcos Buser pour violation du secret de fonction. Le géologue et expert du stockage des déchets radioactifs avait transmis aux médias un document sensible. Pour le MPC, Marcos Buser a agi "correctement" , a confirmé hier Jeannette Balmer, porte-parole du MPC, revenant sur des informations parues dans "Le Matin Dimanche" et la "SonntagsZeitung".

Ce document laissait entendre que la décision sur le lieu d'entreposage des déchets nucléaires avait déjà été prise (les régions Zurich nord-est et Jura est étaient mentionnées), quand bien même la recherche d'un site était officiellement encore en cours. Des révélations qui avaient fait scandale, notamment en Suisse alémanique, où tous les sites étaient prévus.

"Document explosif"

Marcos Buser a accueilli la décision du MPC "avec satisfaction" . Il rappelle qu'il a dévoilé ce document parce que les autorités concernées n'ont pas réagi aux...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias