Réservé aux abonnés

La Suisse et l'Italie s'imposent des négociations

Berne et Rome ont renoué le dialogue en la matière et le Tessin a versé les 28 millions d'impôts jusqu'alors gelés.

10 mai 2012, 00:01
data_art_6016921

Le différend fiscal entre la Suisse et l'Italie pourrait trouver une issue. Le Tessin a versé hier 28 millions de francs bloqués depuis l'été dernier sur les impôts à la source des frontaliers italiens. Et Eveline Widmer-Schlumpf va rencontrer ces prochains jours Mario Monti à Rome.

" Le dialogue sur les questions financières et fiscales est renoué avec l'Italie, deuxième partenaire commercial de notre pays ", s'est félicitée la présidente de la Confédération lors d'une conférence de presse. La Suisse tente en vain de renégocier la convention de double imposition avec la Péninsule depuis 200...