La société aérospatiale S3 a retiré son recours, sa faillite est définitive

La société aérospatiale S3 ne sera pas sauvée. Renonçant à faire recours, l'entreprise vaudoise est en faillite.
17 janv. 2017, 10:58
/ Màj. le 17 janv. 2017 à 11:02
Pascal Jaussi, le patron de S3, projetait de lancer des satellites low-cost dans l'espace.

La faillite de Swiss Space System Holding SA (S3) est définitive. La société basée à Payerne (VD) a retiré son recours, fait savoir mardi le Tribunal cantonal vaudois.

A la suite de ce retrait, le président de la Cour des poursuites et faillites a indiqué que la faillite de S3 prenait effet le lundi 16 janvier à 16h15, précise le communiqué de presse du Tribunal cantonal.

Le 14 décembre, le Tribunal d'arrondissement de la Broye et du Nord vaudois avait déclaré la faillite de la société aérospatiale qui fait l'objet de nombreuses poursuites dépassant les 7 millions de francs. S3 voulait lancer des minisatellites à partir d'une navette emmenée sur le dos d'un avion. La société comptait également organiser des vols en apesanteur.

par Mouna Hussain