Réservé aux abonnés

La réaction ukrainienne inquiète la Suisse

L'envoyé spécial de l'OSCE Tim Guldimann s'exprimait hier à Vienne.
07 août 2015, 13:36
data_art_7962768.jpg

L'envoyé spécial de l'OSCE en Ukraine Tim Guldimann s'inquiète d'un possible usage de la force par d'autres acteurs que l'Etat ukrainien dans l'Est du pays et de la participation des Criméens à la présidentielle.

Le diplomate suisse s'est exprimé hier à Vienne devant le conseil permanent de l'organisation.

Lors de la même réunion, le chef ad intérim de la mission d'observation de l'OSCE sur place, Adam Kobieracki, a de son côté recommandé de la renforcer via 100 experts supplémentaires. Elle totalise pour l'heure 121 personnes, dont 85 observateurs, a-t-il précisé, cité sur le fil Twitter de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois