Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Poste reste accessible malgré la diminution des bureaux

La Commission fédérale de la poste (PostCom) estime qu'en dépit de la fermeture et la transformation des bureaux, La Poste reste atteignable par les clients dans des délais raisonnables.

16 juin 2014, 12:02
Même si La Poste ferme et transforme des bureaux de poste, la grande majorité d'entre eux reste atteignable dans un délai raisonnable par les clients. L'offre de service public est donc garantie.

Même si La Poste ferme et transforme des bureaux de poste, la grande majorité d'entre eux reste atteignable dans un délai raisonnable par les clients. L'offre de service public est donc garantie, estime la Commission fédérale de la poste (PostCom). Seul bémol: les concurrents privés du géant jaune doivent mieux se faire connaître pour éviter le dumping salarial.

Plusieurs opérateurs privés de prestations postales ne satisfont pas à l'obligation légale de s'annoncer, a souligné Hans Hollenstein, le président de PostCom, lundi devant la presse à Berne. Ce que relève également syndicom dans un communiqué. Or l'enjeu est le respect de la CCT en vigueur dans la branche, actuellement en négociation.

En Suisse, depuis que la limite du monopole a été abaissée à 50 grammes pour les lettres, le segment du marché des lettres ouvert à la concurrence n'a atteint que 26% pour du marché. Mais cette part va aller croissant.

Des freins seront levés comme l'accès des opérateurs privés aux installations de cases postales, ainsi qu'aux boîtes aux lettres, poursuit PostCom. Celui-ci va aussi examiner la possibilité pour les opérateurs privés d'accéder à des rabais commerciaux pour des envois groupés, ce qui n'est pas le cas actuellement.

L'organe de contrôle insiste aussi sur le fait que, comme le commerce en ligne et l'envoi de colis compensent la baisse du trafic du courrier, les besoins des PME et des régions moins bien développées soient mieux pris en compte. Les consommateurs devront aussi être mieux informés à l'avenir sur les frais de dédouanement.

Services à domicile développés

Fin 2013, La Poste disposait de 1662 offices de postes, soit 95 de moins qu'un an auparavant. Mais grâce à la création d'agences postales et au développement de services à domicile, le nombre total de points d'accès n'a pratiquement pas varié passant de 3505 à 3500, indique la PostCom dans son rapport annuel publié lundi, et qui pour la première fois porte sur une année complète.

Mais pour PostCom, La Poste doit encore améliorer les conditions d'accès. Elle doit notamment adapter les heures d'ouverture des bureaux de poste aux modes de vie de la population, y compris en soirée. Un effort doit aussi porter sur l'accessibilité des bureaux de poste pour les personnes handicapées.

20 minutes à pied

La distance est réputée raisonnable lorsque l'agence ou l'office de poste le plus proche est accessible, à pied ou par les transports publics, en 20 minutes au plus - ou en 30 minutes lorsque le service à domicile est proposé - pour au moins 90% de la population.

En 2013 cette accessibilité était assurée pour 91,2% (2012: 91,4 %). Si l'on tient compte des régions offrant une solution de service à domicile, l'accessibilité atteignait 92,4 % en 2013 (2012: 92,5 %).

Ponctualité

L'an dernier, le géant jaune a distribué ponctuellement 97,6% (2012: 97,9%) des lettres en courrier A et 98,8% de celles en courrier B (2012: 98,8%). Pour les colis également, le niveau de ponctualité de la Poste atteint en 2013 est très élevé.

La Suisse est le seul pays à prescrire un taux de ponctualité aussi élevé de 97%. En Europe, les taux visés oscillent entre 80 et 96%.

La Poste fait appel à un organisme indépendant chaque année pour mesurer la qualité du service universel. Il incombe à PostCom de contrôler et de publier le résultat des mesures.

Perte de colis prioritaires

En 2013, la Poste a enregistré 207'802 réclamations de clients au total, ce qui représente une augmentation de 8% par rapport à 2012. Les clients se plaignent le plus souvent de la perte de colis prioritaires. Les réclamations portent sur moins de 1% du volume total des lettres et colis postés.

Depuis octobre 2012, PostCom a des compétences d'évaluation en matière de restructuration du réseau postal. Sa mission consiste à examiner, sur demande des communes concernées, les mesures planifiées par la Poste. La Poste n'est pas tenue d'appliquer les observations de la commission, mais doit en tenir compte.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias