La grève se durcit

06 janv. 2010, 04:15

Les employés grévistes de Swissport, encadrés par le syndicat SSP, sont décidés à durcir le ton à l'Aéroport international de Genève (AIG). Après trois jours de grève et l'échec des négociations lundi soir, ils ont annoncé une grève qui s'inscrit «dans la durée».

«Il n'y aura plus de piquet de grève de 4 heures du matin jusqu'au soir. Le mouvement s'inscrit désormais dans un processus de grève indéterminée», a expliqué Yves Mugny du syndicat SSP, s'exprimant devant la presse et une cinquantaine d'employés. «Une tente chauffée sera installée jusqu'au 18 janvier devant l'entrée du fret».

«Ce sera un lieu d'information pour les salariés des autres entreprises de l'aéroport», a-t-il ajouté. «Nous allons aussi organiser chaque jour des actions en ville, à l'AIG et ailleurs pour faire connaître les revendications des grévistes».

Selon le syndicat SSP, quelque 70 employés du secteur du tri des bagages chez Swissport sont en grève depuis samedi. Ils réclament notamment une convention collective de travail «plus forte», une augmentation salariale en 2010, une revalorisation du travail irrégulier et la suppression des pénalités financières en cas d'arrêt maladie du personnel. /ats