Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La gauche veut sauver sa majorité

Dans un canton où 178 candidats sont en lice, la droite se tient en embuscade tandis que la gauche de la gauche, unie, aspire à un retour sous la Coupole.

25 sept. 2015, 01:51
Des personnes passent devant les affiches des candidats du Parti des Verts aux elections au Conseil National, ce dimanche 30 aout 2015 a Geneve. Les citoyens et les citoyennes suisses se rendront aux urnes pour les elections federales suisses de 2015, qui auront lieu en octobre. (KEYSTONE/Martial Trezzini). (KEYSTONE/Martial Trezzini) SCHWEIZ WAHLEN 2015 GRUENE ZH

Les responsables du Parti socialiste et des Verts attendent le 18 octobre prochain avec une appréhension certaine. Comptant sept sièges sur les treize de la délégation genevoise à Berne*, les deux partis alliés ont tout à perdre lors des prochaines élections fédérales. Cette année, la pression vient toujours de la droite, mais également des camarades de la gauche radicale, qui partent unis pour un retour sous la Coupole. Plus que jamais, les cartes pourraient être redistribuées.

Le paysage politique du canton du bout du lac est désormais divisé en trois blocs quasiment équivalents en force, se regroupant grâce au jeu des apparentements. L’Alternative (PS, Verts, Ensemble à gauche) affronte ainsi l’Entente bourgeoise (PLR, PDC, Vert’libéraux, PBD) et la droite populiste (MCG, UDC). Selon la logique arithmétique, les sièges de la gauche semblent largement menacés. En 2011, les socialistes avaient conservé leur troisième élu au Conseil national d’extrême justesse, au grand...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias