Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La dette atteint 130 milliards

La dette brute de la Confédération a atteint 130,3 milliards de francs à fin 2005. Cela représente une hausse de 3,7 milliards par rapport à 2004. L'Etat a dû s'acquitter l'an dernier de 3,57 milliards au titre des intérêts passifs (+12,8%).

29 avr. 2006, 12:00

La hausse de l'endettement résulte avant tout d'avances au fonds pour les grands projets ferroviaires (900 millions) et de prêts à l'assurance chômage (1,8 milliard), peut-on lire dans le rapport définitif sur le compte 2005 publié hier.

Le compte de résultats affiche un déficit de 2,6 milliards, soit un trou plus de deux fois inférieur à celui enregistré en 2004. Ce poste reste néanmoins à la traîne par rapport au compte financier. Celui-ci, déjà présenté fin janvier, a bouclé sur un déficit de 121 millions alors qu'un déficit de 1,8 milliard était prévu.

Caisse fédérale

L'écart entre ces deux comptes est dû, comme par le passé, aux amortissements supplémentaires liés au financement et à l'assainissement de la caisse fédérale de pensions et de celle de La Poste. Le découvert du bilan a augmenté à hauteur du déficit du compte de résultat et atteint 94,2 milliards.

A noter que les recettes extraordinaires issues du produit de la vente d'or de la BNS (7 milliards) et des actions Swisscom (1,35 milliard) ne sont pas prises en compte dans ces calculs. / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias