La Chancellerie fera l'examen de sécurité

01 nov. 2010, 12:01

Le Département fédéral de la défense ne sera à l'avenir plus responsable des examens de sécurité menés sur les hauts fonctionnaires nommés par le Conseil fédéral. Suite aux remous de l'affaire Nef, la Chancellerie fédérale en sera chargée dès le 1er janvier. La Chancellerie sera dotée de deux nouveaux postes pour cette tâche, a indiqué hier le porte-parole du Conseil fédéral André Simonazzi, confirmant une information de la «Sonntags-Zeitung». Quant à savoir si ces examens seront effectués avant le choix définitif d'un nouveau haut fonctionnaire, ce n'est pas encore clair, a dit André Simonazzi. /ats