Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La CGN face à l'afflux de frontaliers

Un plan a été remis aux principaux actionnaires de la CGN, les cantons du Valais, de Vaud et de Genève. En quatre ans, les bateaux Lausanne-Thonon accueillent 25% de passagers en plus.

08 juin 2013, 00:01
data_art_7121536.jpg

La Compagnie générale de navigation sur le lac Léman (CGN) prépare son plan stratégique pour les prochaines années. Ce document fixe les développements à venir des transports sur le lac. Les autorités vaudoises, principal actionnaire de la CGN, vont rencontrer après l'été le Conseil général de Haute-Savoie.

Ce plan stratégique a été remis aux principaux actionnaires de la CGN, les cantons de Vaud, de Genève et du Valais. Il est "en voie de validation", une procédure qui devrait prendre "quelques mois", a expliqué Luc-Antoine Baehni, directeur de la CGN.

Réfléchir à toute la chaîne

Le contenu de ce plan est encore confidentiel. Mais avec la hausse du trafic transfrontalier, qui a par exemple augmenté de 25% en quatre ans sur la ligne Lausanne-Thonon, l'achat de nouveaux bateaux paraît inéluctable.

"Probablement qu'il faudra un jour de nouveaux bateaux, mais là n'est peut-être pas le problème principal", observe Luc-Antoine Baehni. Il importe...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias