Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'initiative contre la pénalisation fiscale du mariage est à sauver

Le PDC présente un contre-projet à son propre texte.

18 févr. 2015, 00:01
data_art_8861704.jpg

Un parti qui présente un contre-projet direct à sa propre initiative populaire, voilà qui est cocasse. Est-ce une opération désespérée? "C'est une opération légitime qui s'avère nécessaire après le débat au Conseil national en décembre", justifie le chef du groupe PDC, Filippo Lombardi.

L'initiative en question, ce n'est pas celle qui est soumise au peuple le 8 mars et qui demande d'exonérer les allocations familiales. C'est une autre initiative populaire sur la famille, actuellement en débat au parlement. Elle vise, elle, à mettre fin à la pénalisation du mariage en matière d'impôts et d'assurances sociales.

La définition du mariage en question

Jusque-là, tout le monde est d'accord. Mais le texte de l'initiative contient deux autres éléments qui irritent tant le PLR que la gauche. Il définit le mariage comme l'union d'un homme et d'une femme, ainsi que, du point de vue fiscal, comme une communauté économique, fermant ainsi la porte...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias