Réservé aux abonnés

L'indemnité de Daniel Vasella provoque une vague de colère

L'annonce de Novartis donne du poids à l'initiative Minder.

18 févr. 2013, 00:01
data_art_6817317.jpg

L'indemnité de 72 millions de francs octroyée à Daniel Vasella, président démissionnaire de Novartis, suscite colère et stupéfaction à deux semaines du vote sur l'initiative contre les rémunérations abusives. Des conseillers fédéraux et même Economiesuisse la critiquent violemment.

Alors qu'un sondage publié hier par le "Sonntagsblick" révèle que 57% des Suisses soutiennent l'initiative de Thomas Minder, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga juge cette indemnité très nuisible pour la cohésion sociale. Si le peuple suisse accepte le texte le 3 mars, "tous les managers qui ont perdu tout...