L'avocate des deux frères ouïgours plaide leur cause au Jura

21 janv. 2010, 14:46

La pression augmente sur le Conseil fédéral dans l'affaire des deux détenus ouïgours de Guantanamo qui souhaitent s'installer en Suisse. En Suisse depuis mercredi, leur avocate veut  plaider leur cause auprès des services d'Eveline Widmer-Schlumpf et sensibiliser le canton du Jura qui est prêt à les accueillir.

La commission de politique de sécurité du Conseil national a  toutefois recommandé mardi au Conseil fédéral de ne plus autoriser la venue d'autres ex-détenus de Guantanamo.

Cet après-midi, Mme Gilson doit plaider cette cause auprès de parlementaires et de représentants de la société civile dans le canton du Jura. Elle doit aussi s'entretenir en début de semaine prochaine avec le ministre et président du Gouvernement jurassien Charles Juillard.

Mais surtout, une rencontre avec un représentant du Département fédéral de justice et police (DFJP) devrait, elle, avoir lieu d'ici le départ de Mme Gilson mardi prochain, a indiqué Manon Schick, porte-parole de la section suisse d'AI.

Les autorités jurassiennes doivent elles rencontrer Mme Widmer- Schlumpf avant que le Conseil fédéral ne tranche sur le sort des deux hommes qui ne peuvent rentrer en Chine en raison de menaces de répression. /ats