L'arrêt de Sottens va pénaliser les auditeurs d'Option Musique

Après 80 ans de bons et loyaux services, l'émetteur en ondes moyennes de Sottens va cesser d'émettre le 5 décembre prochain. Près d'un tiers des auditeurs d'Option Musique devront se procurer un nouvel appareil pour écouter cette chaîne de la RSR.

20 oct. 2010, 11:35

Ils sont encore 87 500 en Suisse romande à écouter Option Musique grâce à l'émetteur en ondes moyennes (OM) de Sottens. Et souvent, il s'agit de personnes d'un certain âge qui ont toute leur vie écouté la radio sur Sottens. Mais aujourd'hui, les OM n'ont plus du tout la cote. En Suisse alémanique et au Tessin, la SSR a d'ailleurs fermé en 2008 ses émetteurs OM de Beromünster et du Monte Ceneri. Dans six semaines, ce sera au tour de celui de Sottens d'arrêter sa diffusion.

Dans l'Arc lémanique et en Valais, Option Musique est également diffusée sur la bande FM, bien plus adaptée qualitativement que les ondes moyennes pour cette chaîne essentiellement musicale. Mais dans le reste de la Suisse romande, et en particulier dans l'Arc jurassien, elle n'est disponible qu'en ondes moyennes, sur les réseaux câblés... ainsi qu'en DAB+, le nouveau mode de diffusion numérique pour la radio.

Directeur de la Radio Télévision Suisse (RTS), Gilles Marchand se veut rassurant: «Même si Sottens s'arrête, les auditeurs d'Option Musique pourront continuer d'écouter leur station, dans des conditions bien meilleures, en faisant l'acquisition d'un appareil DAB+.» Des appareils disponibles à partir de 70 francs dans les commerces spécialisées.

Pour Damien Corti, responsable du service Projets et développement à la RTS, le DAB+ est vraiment la solution d'avenir pour la radio: «Les ondes moyennes ne conviennent plus à une diffusion de qualité et la bande FM est tellement surchargée qu'il est impossible de proposer de nouveaux programmes. Avec le DAB+, on passe au numérique, la diffusion et la réception deviennent plus simples et de meilleure qualité.»

Reste que le DAB+, s'il est aujourd'hui courant sur les récepteurs domestiques, n'a pas encore pénétré dans les voitures, où l'on écoute pourtant beaucoup la radio. «C'est vrai», constate Damien Corti, «les autoradios DAB+ ne sont pas encore proposés en série. Mais cela devrait venir bientôt.» Par ailleurs, si la Suisse est globalement bien couverte par le DAB+, les tunnels routiers n'en sont, pour la plupart, pas encore équipés. «La SSR prévoit une desserte progressive des tunnels ces prochaines années», explique Damien Corti.

En Suisse romande, 12 chaînes de la RSR sont diffusées en DAB+ et des radios privées sont bientôt prévues. /NWI

Plus d'infos sur http://dab.rsr.ch