Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'armée semble reprendre le contrôle

21 juin 2010, 12:27

Les troupes gouvernementales kirghizes ont commencé hier à démanteler les barricades qui divisaient la ville d'Och, point de départ des violences ethniques dans le sud du Kirghizstan. Ces affrontements auraient fait jusqu'à 2000 morts en trois jours, selon les autorités. Alors que le calme semble revenu, le centre de la deuxième ville du pays offre un spectacle de désolation, les rues menant aux quartiers ouzbeks étant jonchées de voitures, des pneus et des débris métalliques. /ats-afp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias