L'alerte enlèvement sur les rails

28 avr. 2009, 11:35

Il faut créer un système d'alerte enlèvement pour les enfants, et il faut agir vite. Le Conseil national a adopté hier tacitement, en session spéciale, une motion en ce sens, réitérant la volonté politique d'aller de l'avant dans ce domaine. Le 12 mars, secoué par l'émotion provoquée par le meurtre de la jeune Fribourgeoise Lucie, le Conseil des Etats avait approuvé, contre la volonté du Conseil fédéral, une motion du radical neuchâteloise Didier Burkhalter réclamant l'introduction d'un tel système. Les détails doivent encore être réglés entre la Confédération et les cantons. Opérateurs mobiles et diffuseurs de radio et télévision seront associés aux discussions sur ces questions, a assuré hier la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf. /ats