Réservé aux abonnés

«Je suis allergique à l’injustice»

Figure des années septante, la socialiste valaisanne Gabrielle Nanchen ne se laisse pas décourager par les aléas de la lutte pour l’égalité entre femmes et hommes.

28 avr. 2018, 00:01
DATA_ART_12110320

gabrielle Nanchen restera dans l’histoire comme cette socialiste valaisanne qui, en 1971, a fait partie de la première volée de femmes élues au Conseil national après l’introduction du suffrage féminin. C’était trois ans après Mai 68. Cinquante ans plus tard, cette marcheuse porte un regard positif sur le chemin parcouru depuis lors. Interview.

Vous aviez 25 ans en mai 1968. Comment avez-vous vécu cette période?

Je l’ai vécue en retrait, car je travaillais à plein temps et, avec mon mari, nous étions en train d’emménager dans la maison où nous habitons toujours, à Icogne. A défaut de p...