Initiatives tous azimuts sur la politique énergétique

Plusieurs initiatives ont été lancées contre la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral. Le peuple pourra également saisir le référendum.

31 janv. 2013, 18:00
energie

Lorsque le Parlement se prononcera sur la Stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral, il devra aussi garder un oeil attentif sur la "vox populi", car les citoyens pourront saisir le référendum. Ceux-ci se prononceront en outre sur plusieurs initiatives concernant la politique énergétique.

Un texte du PS demande ainsi, entre autres, que la moitié des besoins énergétiques du pays soit couverte par les énergies renouvelables d'ici à 2030. Les Verts ont déposé quant à eux une initiative "pour une économie verte", qui vise à réduire la consommation des ressources naturelles, notamment grâce à une réforme fiscale écologique.
 
Les Vert'libéraux proposent eux aussi une réforme fiscale écologique, qui remplacerait la TVA, en gardant le même niveau de recettes. Une partie de cette manne serait affectée à l'AVS et aux grands projets ferroviaires. En matière de nucléaire, une initiative des Verts et des organisations environnementales exige que la dernière centrale soit débranchée en 2029.
 
Enfin, une récolte de signatures est en cours pour une initiative qui vise à stabiliser en 2035 la consommation d'électricité au niveau de celle de 2011. Cet objectif est moins ambitieux que celui du Conseil fédéral. Le texte émane d'un comité interpartis.