Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Initiative "vache à lait": les cantons romands y perdraient des centaines de millions

Les votations du 5 juin approchant à grand pas, les cantons romands se sont mobilisés jeudi pour dénoncer les conséquences qu'aurait l'initiative "vache à lait" sur leur économie.

19 mai 2016, 11:18
L'initiative "Pour un financement équitable des transports" manque sa cible et crée des difficultés dans d'autres secteurs, souligne la CGSO. (Archive)

La Conférence des Gouvernements de Suisse occidentale (CGSO) redoute que l'initiative "vache à lait" entraîne un lourd programme d'économies pour les cantons. Elle recommande de glisser un non dans les urnes le 5 juin.

Les domaines des transports publics, de la recherche et de l'innovation ainsi que de l'environnement enregistreraient chacun une baisse annuelle des contributions fédérales de 190 millions de francs, écrivent jeudi les sept cantons (BE, FR, VD, VS, NE, GE, JU) dans un communiqué. Formation et recherche perdraient au total 400 millions par an, ce qui représente une coupe budgétaire de 6%.

L'initiative "Pour un financement équitable des transports" manque sa cible et crée des difficultés dans d'autres secteurs, souligne la CGSO. Elle lui préfère la proposition du Conseil fédéral d'ancrer dans la Constitution un fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération à durée indéterminée (FORTA), "une solution concrète" et "sans dommages collatéraux" pour les cantons.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias