Réservé aux abonnés

«Il faut encourager le plaisir de lire»

La Suisse recule dans l’étude Pisa 2018. Le niveau de lecture des élèves préoccupe le président du Syndicat des enseignants romands, Samuel Rohrbach.

04 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13235732

Bien, mais peut mieux faire. Toutes disciplines confondues, les résultats des élèves suisses âgés de 15 ans régressent d’après l’étude Pisa 2018 publiée hier. S’ils restent au-dessus de la moyenne des pays de l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) en sciences naturelles avec 495 points (-10 par rapport à la précédente étude datant de 2015) et en mathématiques avec 515 points (-6), le niveau de lecture recule à 484 points (-8). Evaluation avec le Jurassien Samuel Rohrbach, président du Syndicat des enseignants romands (SER).

Comment expliquez-vous cette régress...