Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Grippe attrapée à l'hôpital, cause sensible de mortalité

05 janv. 2015, 00:01

De 100 à 300 personnes meurent chaque année en Suisse à cause d'une grippe attrapée à l'hôpital, estime le professeur Andreas Widmer, chef de l'hygiène à l'Hôpital universitaire de Bâle. L'une des raisons est le refus du personnel soignant de se faire vacciner contre le virus.

Avec des mesures d'incitation, un taux de vaccination de 35% est possible en Suisse alémanique, déclare-t-il dans une interview diffusée hier par "Le Matin Dimanche" et la "SonntagsZeitung". "Mais nous savons que le taux de vaccination doit atteindre 50% pour que la protection soit efficace." En dessous de ce chiffre, le virus de la grippe peut se reproduire, poursuit-il.

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) font en revanche figure d'exemple. Les employés non vaccinés y sont obligés de porter un masque durant la saison de la grippe, relève Andreas Widmer. "Un tel modèle protège les patients et devrait être étendu à l'ensemble de la...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias