Réservé aux abonnés

Geste financier du Conseil des Etats envers les cantons riches

Le Conseil des Etats a fini par se rallier lundi à cette idée. Mais sur la base d'un "compromis" qui ne diminue la facture que de 67 millions au lieu de 134 millions.
07 août 2015, 15:30
data_art_9190944.jpg

Les cantons "riches" devraient moins verser d'argent aux cantons "pauvres" entre 2016 et 2019. Le Conseil des Etats a fini par se rallier lundi à cette idée. Mais sur la base d'un "compromis" qui ne diminue la facture que de 67 millions au lieu de 134 millions.

Les cantons contributeurs, comme Genève et Vaud, et ceux bénéficiant de la redistribution des richesses prévues par la péréquation financière (parmi eux tous les autres cantons romands) se livrent une guerre des tranchées depuis décembre. Zoug et Schwyz, les plus forts contributeurs par habitant, brandissent même la menace d'un référend...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois