Genève: les négociations entre Uber et ses chauffeurs échouent

Les chauffeurs genevois d’Uber ont refusé la convention proposée par la société de VTC. L’entreprise a jusqu’au 15 octobre pour se mettre en règle, sous peine de devoir suspendre ses activités dans le canton.

05 oct. 2022, 17:39
Si Uber ne se met pas en règle d'ici le 15 octobre, l'entreprise sera interdite d'exercer à Genève (illustration).