Frontaliers privés de voiture de fonction

Dès le premier mai, l'Union européenne interdit l'utilisation de véhicules de fonction suisses aux résidents français. Se rendre à son travail reste possible, mais pas faire ses courses, ni partir en vacances.

22 avr. 2015, 07:00
Le poste de Douane non garde  "Le Brassus", a la frontiere entre la Suisse et la France, dans la Vallee de Joux, photographie ce mardi 30 aout 2010. (KEYSTONE/Dominic Favre)

Les travailleurs frontaliers sont nombreux à bénéficier de voitures de fonction suisses, avec lesquelles ils rentrent à leur domicile. Suite à un arrêt de la Cour européenne de justice, Bruxelles a décidé de serrer la vis en modifiant le réglement douanier. Dès le premier mai, il est conseillé aux frontaliers de mettre une copie de leur contrat de travail dans la boîte à gants pour justifier de leurs déplacements professionnels. 

Découvrez le détail de cette information dans nos éditions payantes d'aujourd'hui.