Formation: près d’un étudiant suisse sur cinq à l’université à l’étranger

Près d’un étudiant suisse sur cinq suit les cours d’une université à l’étranger, selon un classement publié vendredi par Eurostat.
28 août 2020, 11:07
Près de 18% des étudiants suisses suivent les cours d'une université à l'étranger. (illustration)

Près de 18% des étudiants suisses suivent les cours d’une université à l’étranger. Seuls quatre pays en Europe comptent davantage d’universitaires dans des hautes écoles d’autres pays.

Le Liechtenstein est de loin en tête de ce classement avec 88,4% d’étudiants mobiles. Cela est dû à la gamme limitée de matières proposées par la seule université de la principauté qui ne comprend que cinq instituts.

La deuxième place du classement des étudiants mobiles est le Luxembourg avec 47,7% . L’université du Grand Duché propose pourtant un programme complet. Une des raisons de cet exode est l’orientation internationale du Luxembourg: les étudiants en licence doivent passer au moins un semestre à l’étranger.

A la troisième place se trouve Chypre avec 23,9% d’étudiants mobiles. L’université du pays est petite et n’offre que 3500 places. Étudier à l’étranger est une tradition pour les Chypriotes grecs: des familles qui se respectent envoient des filles et des fils à l’étranger pour étudier.

Au bas du classement publié vendredi par l’Office européen de statistique Eurostat se trouvent le Monténégro, la Turquie et la Croatie avec seulement 1,7%, 3% et 3,4% d’étudiants dans les universités étrangères.