Force des partis politiques: PLR et UDC progressent

En six mois, le Parti libéral-radical et l'Union démocratique du centre ont progressé en intentions de vote. Le PLR gagne 1,1%, l'UDC, qui reste le premier parti du pays, 0,7%. Tous les autres reculent. Le "classement" demeure stable, avec l'UDC, devant le PS, le PLR et le PDC.
07 août 2015, 13:33
A 18 mois des fédérales de 2015, le PLR gagne du terrain, tout comme l'UDC.

Le PLR et l'UDC sont les gagnants du "Baromètre politique" du "Matin Dimanche" et de la "SonntagsZeitung". Par rapport au dernier sondage de septembre 2013, les Libéraux-Radicaux ont progressé de 1,1% à 15,2% des intentions de vote, à 18 mois des prochaines élections fédérales.

Ils dépassent ainsi légèrement leur score aux élections fédérales de 2011 (15,1%). L'UDC de son côté a grappillé 0,7% pour atteindre 25%. Elle reste toutefois en deçà de son résultat de 2011 (26,6%).

Les autres partis représentés au Conseil fédéral ont perdu du terrain: le PDC recule de 0,9% à 12,2%, le PS perd 0,2% à 19,4%, soit 0,7% au-dessus de son résultat de 2011. Les Verts et le PBD reculent à peine (0,1%) pour atteindre 7,4% et 6,9%. Les Vert'libéraux restent stables à 6,6%.

Ueli Maurer lanterne rouge

Pour ce sondage, 1000 personnes ont été interrogées entre le 17 et le 26 mars. Les sondés pouvaient aussi s'exprimer sur certains politiciens. Parmi les conseillers fédéraux, Doris Leuthard a la cote: 79% des personnes interrogées souhaitent qu'elle continue de jouer un rôle important.

La ministre des transports devance Alain Berset (73%) et l'actuel président de la Confédération Didier Burkhalter (71%). En queue de classement, Ueli Maurer n'obtient que 50% des faveurs.