Finances biennoises: l'orchestre de Bienne échappe aux mesures d'austérité de la ville

Le parlement biennois a décidé que l'orchestre professionnel (Théâtre Orchestre Bienne Soleure) ne ferait pas les frais des coupes budgétaires.

24 avr. 2015, 07:48
Noémy Braun violoncelliste solo, enregistre en compagnie de vingt autres musiciens réunis au sein de son orchestre Artempo Musica. Ici au Temple du bas
Neuchatel, 09 09 2014
Photo David Marchon

Le parlement de Bienne a poursuivi jeudi soir l'examen des mesures d'économies proposées par le conseil municipal pour économiser 15 millions de francs. Comme la veille, les opposants au programme d'austérité ont manifesté devant le bâtiment du conseil de ville.

Parmi les propositions d'économies soumises aux élus locaux figuraient notamment celles qui touchent la culture. Pas question de toucher à l'orchestre professionnel (Théâtre Orchestre Bienne Soleure), ont-ils décidé. Ils ont également refusé de couper dans les subventions au Nouveau Musée Bienne (NMB) et au zoo.

Ils ont en revanche accepté de biffer l'aide de 81'000 francs, allouée à la colonie des cygnes. La fondation n'arrive à l'heure actuelle pas à couvrir ses coûts, a argué la majorité. Même sort pour ludothèque, qui va perdre sa subvention de 40'000 francs.

Echecs sauvés

Lors de la première journée des débats mercredi soir, le conseil de ville avait notamment désavoué l'exécutif en maintenant la subvention de 125'000 francs allouée au Festival international d'échecs. La suppression de ce soutien aurait sonné le glas de la manifestation.

Le législatif à majorité de droite avait également refusé de supprimer les camps de ski, mais avait accepté d'augmenter la taille des classes d'un élève.

Au total, le conseil de ville doit se prononcer sur 64 mesures afin d'économiser 15 millions de francs. A cela s'ajoutent une hausse des impôts et des propositions pour optimiser les recettes. L'objectif des autorités municipales est d'améliorer les finances de près de 30 millions de francs d'ici 2018. La partie restante des mesures d'assainissement budgétaire sera discutée en mai.