Feux de forêt: la Suisse doit mieux s’équiper

Le directeur de l’ECA Vaud prévient que la Suisse n’est pas prête à affronter d’importants feux de forêt, notamment en termes d’équipements.
28 mai 2022, 11:13
La sécheresse fait redouter une hausse des incendies en Suisse. (illustration)

La Suisse n’est pas prête à affronter d’importants feux de forêt. C’est la mise en garde de Serge Depallens, directeur de l’ECA Vaud, alors que la sécheresse fait redouter une hausse des incendies.

«Si nous devions lutter contre un feu d’ampleur, ce serait compliqué», reconnaît le directeur de l’Etablissement cantonal vaudois d’assurance contre l’incendie et les éléments naturels (ECA), samedi dans une interview accordée au Temps.

Il souligne que la Suisse ne dispose pas de Canadair et qu’il n’existe pas d’arrangement avec la France qui utilise, elle, de tels avions.

Nous sommes en train de doter les pompiers de nouveaux équipements plus légers et mieux adaptés.
Serge Depallens, directeur de l’ECA Vaud

Serge Depallens rappelle qu’un partenariat avec la Rega permet d’intervenir dans des endroits difficiles d’accès avec des hélicoptères munis de grands récipients d’eau. «Mais suivant comment les choses évoluent à l’avenir, ça ne sera plus suffisant», juge-t-il.

Le directeur relève que les ECA de Suisse ont conscience des dangers d’incendie alors que les périodes de sécheresse pourraient se multiplier. «C’est notre rôle de se préparer à cette situation. Nous sommes en train de doter les pompiers de nouveaux équipements plus légers et mieux adaptés, permettant de se rendre sur des terrains plus difficiles d’accès», raconte-t-il.

Risque «accru»

Serge Depallens juge que le risque actuel est «accru» en montagne et en forêt. Mais selon lui, il est encore trop tôt pour savoir si l’été sera au même niveau que lors de la canicule de 2003.

Il prévient toutefois que s’il ne devait pas suffisamment pleuvoir dans les prochaines semaines, «nous serions obligés, en collaboration avec les autorités cantonales, de prendre quelques mesures de restriction comme l’interdiction des grillades en forêt.»

par Keystone - ATS