Fédérales 2019: Argovie, Bâle-Ville et Schwytz ont choisi leurs conseillers aux Etats

Avec l’élection de Maya Graf à Bâle-Ville, les Verts disposeront désormais de 5 représentants au conseil des Etats. C’est 5 fois plus qu’aujourd’hui. L’UDC, le PDC et le PLR remportent des sièges à Schwytz et à en Argovie.

24 nov. 2019, 15:12
Les électeurs étaient appelés aux urnes dans trois cantons alémaniques, comme ici à Bâle-Ville.

La course au Conseil des Etats a pris fin dimanche avec les élections dans les cantons d’Argovie, de Bâle-Ville et à Schwytz. UDC, PLR, PDC et Verts enverront chacun un sénateur supplémentaire.

La verte Maya Graf s’est imposée dans le canton de Bâle-Campagne, offrant un cinquième siège au P-arti écologiste. Elle a devancé sa concurrente Daniela Schneeberger (PLR) de 2093 voix.

 

 

A 57 ans, Maya Graf succède à Claude Janiak (PS) qui s’était retiré après huit ans au National et douze au Conseil des Etats. L’agricultrice bio a obtenu 32’581 voix, contre 30’488 pour sa concurrente.

Deux hommes pour Argovie

Les Verts n’auront pas réussi à imposer une sixième sénatrice. Avec 58’754 votes, Ruth Müri s’est inclinée en Argovie face aux deux candidats de droite Thierry Burkart (PLR – 99’372 voix) et Hansjörg Knecht (UDC – 73’692 voix). Les deux sièges devaient être repourvus après le départ de Philipp Müller (PLR) et de Pascale Bruderer (PS). Le canton sera représenté par deux hommes, une première depuis 2007.

Un démocrate-chrétien représentera à nouveau Schwytz après huit ans d’absence dans la Chambre des cantons. Othmar Reichmuth (56 ans), directeur des travaux publics du gouvernement schwyzois, a remporté dimanche la bataille face à l’UDC Pirmin Schwander. Il siégera au côté du sortant Alex Kuprecht (UDC), élu au premier tour.

 

 

Le démocrate-chrétien a obtenu 23’359 voix, contre 21’338 voix pour le conseiller national Pirmin Schwander. Seules 870 personnes ont voté pour Honorata Züger, une Suissesse vivant en Pologne.