Fausses lettres annonçant l'abandon du centre de requérants de Chevrilles (FR)

Un faux courrier annonçant que le centre pour requérants d'asile prévu dans la commune serait finalement abandonné a atterri dans la boîte à lettres de plusieurs habitants de Chevrilles, dans le canton de Fribourg.

14 avr. 2015, 19:35
En février, près d'un millier de personnes avaient afflué à la soirée d'information de Chevrilles.

Plusieurs habitants de Chevrilles (FR) ont reçu mardi dans leurs boîtes aux lettres un courrier annonçant que le centre pour requérants d'asile prévu dans la commune ne serait finalement pas construit. Ces lettres portent la signature de la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga, a annoncé le site Blick.ch.

Il s'agit de faux. Ni l'Office fédéral des migrations (ODM) ni Mme Sommaruga n'ont rédigé un tel courrier, a expliqué le Département fédéral de la justice et police (DFJP). Ce dernier condamne avec vigueur ces fausses déclarations qui sèment l'incertitude et il se réserve des suites judiciaires.

Jusqu'à 300 requérants

Le centre d'accueil de requérants d'asile de Chevrilles doit ouvrir ses portes en 2017 dans l'actuel institut Gouglera. Il pourra loger jusqu'à 300 personnes.

C'est la première décision annoncée par la Confédération dans sa quête d'emplacements pour ses nouveaux centres. Une procédure accélérée est prévue dans ces centres, pour trancher un maximum de demandes en 140 jours.

En février, près d'un millier de personnes avaient afflué à la soirée d'information de Chevrilles. Des feux avaient été allumés dans les collines environnantes et des huées avaient retenti dans la salle.