Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Eveline Widmer-Schlumpf vole au secours du fisc

Le Conseil fédéral juge la sphère privée suffisamment protégée. Il rejette l'initiative qui cherche à bétonner le secret bancaire pour les contribuables résidant en Suisse.

08 sept. 2015, 17:02
data_art_9397981.jpg

Pour le Conseil fédéral, c'est l'initiative de tous les dangers. Selon la cheffe du Département des finances, Eveline Widmer-Schlumpf, l'initiative "Oui à la protection de la sphère privée" mettrait en péril la perception des impôts et pourrait avoir des conséquences négatives en ce qui concerne la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Pour les partisans de l'initiative, c'est une interprétation absurde. "Nous voulons simplement maintenir le droit actuel", affirme le conseiller national Christian Lüscher (PLR, GE), coprésident du comité d'initiative. Le peuple tranchera probablement en 2017. Le Conseil fédéral a ouvert les feux en adoptant, hier, son message à l'intention du Parlement.

L'initiative a été lancée en 2013 par un comité interpartis de droite, dans un contexte de pressions internationales contre l'évasion fiscale. Le comité est composé essentiellement de représentants de l'UDC et du PLR, ainsi que de quelques PDC. Depuis lors, la Suisse a plié...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias