Réservé aux abonnés

Evasion fiscale: le Tessin au cœur des «Pandora Papers»

La fiduciaire internationale Fidinam, fondée par l’avocat tessinois Tito Tettamanti, s’est illustrée dans les «Pandora Papers».
08 oct. 2021, 00:01 / Màj. le 08 oct. 2021 à 08:28
Le milliardaire Tito Tettamanti (ici photographié en 2007) est le président honoraire de Fidinam. Des personnalités publiques, dont une élue à l’exécutif de Lugano, siègent au comité d’administration.

Parmi les 90 sociétés suisses identifiées dans les Pandora Papers*, impliquées dans à un vaste système de sociétés offshore servant à des fins d’évasion fiscale, un géant de l’industrie de la constitution de sociétés offshore a été abondamment cité: Fidinam, à Lugano. Cette fiduciaire, spécialisée dans le conseil aux entreprises, la fiscalité et l’immobilier aurait constitué plus de 7000 sociétés de domicile depuis le...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois