Etat islamique: la Russie promet une aide militaire à la Syrie

La Russie a promis lundi une assistance politique, économique et militaire à la Syrie. Cette annonce survient alors que l'armée de Bachar al-Assad affronte ses plus importants défis depuis le début de la guerre civile.
07 août 2015, 15:34
epa04490435 Russia's President Vladimir Putin in talks with France's President Francois Hollande (not pictured) on the sidelines of the G20 Summit in Brisbane , Australia 15 November 2014. The G20 summit will be held in Brisbane on 15 and 16 November. The G20 represents 90 percent of global gross domestic product, two-thirds of the world's people and four-fifths of international trade.  EPA/ALAIN JOCARD / POOL

Au cours des deux derniers mois, les groupes insurgés ont progressé face aux forces régulières dans le nord-ouest, dans le centre et dans le sud du pays. Le pouvoir de Damas affirme qu'il contrôle ce qu'il considère comme la "Syrie essentielle", autrement dit Damas et la partie occidentale ouvrant sur la mer Méditerranée.

"J'ai reçu de la Russie une promesse d'aide politique, économique et militaire", a déclaré lundi Walid al Moualem lors d'un point presse retransmis à la télévision après sa rencontre avec Vladimir Poutine à Moscou.

Le président russe avait indiqué auparavant que la position de son pays n'avait pas changé à l'égard de la Syrie et demeurait celle d'un soutien du régime en place. Depuis le début de l'insurrection en mars 2011, Damas compte largement sur les soutiens conjugués de la Russie, de l'Iran et du Hezbollah libanais.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a répété devant la presse qu'une demande de changement de régime en Syrie favoriserait l'expansion des groupes islamistes.